lespasseursdhaurizons.yuku.com (ancien forum)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Présentation de la famille "Les Sans-Visage"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rumplestiltskin

avatar

Cercle : 200
Masculin
Messages : 4
Date de naissance : 26/02/1991
Age : 26
Humeur : Excellente

MessageSujet: Présentation de la famille "Les Sans-Visage"   Mar 23 Juil - 16:03


Conte des Sans-Visage



Cette histoire commence à l’orée des Lacs enchantés, un homme, bien trop vêtu pour ce territoire, s’engouffre par un chemin caché.

Habituées, les créatures qui peuplent ces contrées semblaient craindre et ne pas approcher l’individu qui pourtant marchait parmi elles, sans pour autant se préoccuper du danger.



Après une longue marche à travers le village, le territoire des Dragodindes et le canyon sauvage, l’homme s’arrêta à l’entrée d’un sentier où la nuit semblait régner et la lumière rejetée, l’orée de la vallée de la Morh’kitu semblait contenir en son sein le plus sombre paysage du monde des Douzes, et surtout, elle semblait être le prélude de quelque chose de bien plus noir encore ...



Un murmure se fit entendre sous les amas de vêtements, l’homme chuchota une phrase en direction de la vallée :



« Tout homme finit par mourir … »



A l’annonce de ces mots, la nature sembla soudain retenir son souffle, le vent s’était interrompu, les bruits s’étaient tu, le silence se fit progressivement et le plus infime bruit disparut jusqu’à sembler n’avoir jamais existé, du moins jusqu’à ce qu’il soit brisé par des bruits provenant du territoire le plus sauvage de cette contrée, le cimetière Primitif.



Deux hommes cachés sous une cape bleue, rendant leurs visages impossibles à distinguer, s’approchèrent de l’individu, le salua en répétant les mots prononcés précédemment, et firent demi-tour, l’étranger leur emboitant le pas, puis disparurent à la frontière du Cimetière Primitif.



De nombreux individus furent remarqués, empruntant le même chemin, des rumeurs commencèrent à circuler, considérant ces étrangers comme des damnés car les individus en question disparaissaient dans le Cimetière Primitif mais ne revenait jamais.



Cependant, une fois par an, en début et en fin d’un mois, celui-ci pouvant être différent suivant les années, lorsque la nuit se mettait à tomber et que la vallée de la Morh’kitu était plongée dans le noir le plus total, des ombres semblaient s’enfuirent du cimetière et quitter le territoire pour disparaitre au 4 coins du monde des Douzes, puis revenaient une fois le mois passé …



Rien ne semblait découler de cette étrange activité jusqu’au jour où la garde du château d’Amakna remarqua que d’étranges assassinats, du plus discret meurtre par empoisonnement jusqu’aux plus remarquables dont les détails ne seront bien évidemment pas divulgués en ce lieu, se multipliaient lors de cette période.



Au fil du temps les disparus du Cimetière Primitif furent pointés du doigt, la Garde Royale se mit alors en marche afin de les traquer et les faire comparaitre en justice, seul l’un d’entre eux revint sain et sauf, maculé du sang de ses compagnons d’armes et plongé dans une terreur à la limite de la folie, incapable de conter ce qu’il avait vu ou combattu, incapable de parler, il ne put prononcer que quelques mots à peine audible avant de se murer dans le silence le plus complet : « Sans visage …ils étaient … sans visage …»



Aujourd’hui, les rumeurs sur « Les Sans-Visage » sont nombreuses et aucune n’a pu être prouvée, le Cimetière Primitif s’est apparemment fortifié suite au massacre de la Garde Royale et seuls les morts semblent pouvoir y entrer …



Cependant, l’entrée d’un étrange sanctuaire semble avoir fait son apparition dans les souterrains de Brakmar, cette entrée, accessible uniquement grâce au minuscule bateau sur la droite, est gardée par un individu ressemblant à s’y méprendre à ceux décrit des années auparavant et par un œil étrangement familier à qui rien ne peut échapper, « Les Sans-Visage » s’ils existent semble s’être implantés en dehors de leur Cimetière pour des raisons encore obscure …



Aventuriers prenez garde, ne songez pas à chercher cette entrée, « Les Sans-Visage » semblent ne pas aimer être dérangés …


Rumplestiltskin


Présentation des descendants "Sans-Visage"







Nombre d'aventuriers prétendirent être des "Sans-Visage", aujourd'hui leurs discrétion est telle que nul ne peut discerner le vrai du faux.

Cependant ... une ancienne famille semble étroitement liée à eux, seuls les membres du clan savent ce qu'elle représente réellement, descendants direct de la famille originelle, créatrice de la Guilde d'assassins, voici la présentation de ceux pouvant légitimement se proclamer Roi ou Reine des "Sans-Visage" ...



Ainé de la famille, Père de Rumplestiltskin, Myoneth et Anthawa et Grand-Père de Vengereth et Anthalion, d'un tempérament latitudinaire, se considérant désormais "trop vieux pour ces conneries" et grand amateur de glandage sur l'île de Moon, Pareth passe généralement le plus clair de son temps à tout mettre en œuvre afin de fausser compagnie à ses enfants.

Connu dans le passé sous le nom d'Enu-Mératif, grand guerrier aujourd'hui retraité, il semble ne plus vouloir combattre de créature d'aucune sorte mais s'y retrouve souvent contraint, piégé par la malice de ses enfants.
Attention toutefois, sous son apparente nonchalance et sont air débonnaire se cache encore un féroce guerrier qui, quelques années auparavant, festoyait encore sur les cadavres gisant de ses ennemis ...



Ainé des enfants de Pareth, Père de Vengereth et d'Anthalion, Rumplestiltskin, connu sous le nom de "L'innommable" en référence aux massacres qu'il perpétra lorsqu'il succéda à son Père à la tête des Sans-Visage, colérique et vindicatif, il changea radicalement de comportement à la naissance de sa fille Vengereth et abandonna le trône des "Sans-Visage", jurant de ne plus vouer sa vie au mal, et trancha ses ailes rouges afin d'élever sa fille à l'écart de la violence qui représentait sa vie.

Dévoué à l'éducation de ses enfants, Père aimant et joyeux compagnon, Rumplestiltskin est aujourd'hui radicalement opposé à celui qu'il fût quelques années auparavant.
Méfiance toutefois, comme tous les "Sans-Visage" aucun ne peut effacer son passé, et si certaines habitudes peuvent être refoulées, elles ne peuvent être éradiquées ...



Sœur de Rumplestiltskin et Myoneth, d'un tempérament volcanique, la cadette des enfants de Pareth a choisie, elle, de vouer sa vie à la violence et à la guerre, le tout généreusement arrosé d'alcool en tout genre.
Séductrice et manipulatrice, mieux vaut se méfier lorsque cette disciple Pandawa vous tend un verre arborant un sourire charmeur en vous parlant d'une voix enjôleuse ...



Frère jumeau de Rumplestiltskin, son caractère est, cependant, radicalement opposé a celui de son frère, ou du moins celui qu'il avait à l'origine.
Calme, attentionné, prévenant, altruiste et modéré, Myoneth à parfois du mal à communiquer avec les membres de sa famille; détestant la guerre et la violence, ce disciple d'Eniripsa a choisi, lui, de consacrer sa vie au développement de ses capacités curatives.
Constamment en conflit avec sa sœur Anthawa, tout comme il l'était avec son frère avant que celui-ci ne change de caractère, Myoneth joue généralement un rôle de médiateur et temporise la barbarie inhérente aux membres de sa famille.



Fille ainée de Rumplestiltskin, cette disciple de Sram s'est, au court de son adolescence, énormément rapprochée de sa Tante Anthawa.
Similaire dans leur caractère, ces deux enfants terrible ne rate jamais une occasion de troubler l'ordre et taquiner Myoneth; spécialiste de l'assassinat furtif, Vengereth souhaite, lorsqu'elle sera en âge, intégrer les "Sans-Visage" et prouver sa valeur à son Père dont elle admire les exploits passés, au grand dam de celui-ci ...



Fils cadet de Rumplestiltskin, très proche de son Grand-Père, ce jeune disciple Iop aime la guerre, la violence, le boufbowl, les Kamas, les Kamas et ce que peuvent acheter les Kamas (Inutile de chercher la raison de cette proximité avec son Grand-Père ...)
Malicieux, gaffeur, glandeur et perturbateur, Anthalion entretien d'excellents rapports avec chaque membre de sa famille, ayant des similitudes de caractère avec chacun d'eux.
Désireux d'aller toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort, la chute n'en est à chaque fois que plus douloureuse, situation qui ne manque pas d'amuser son Père, préférant cela a le voir devenir un Seigneur de guerre sanguinaire.



Voila, vous connaitrez désormais un peu mieux ma petite famille, en espérant qu'elle vous plaise, je vous souhaite à tous un bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation de la famille "Les Sans-Visage"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tueur Sans-Visage - Le retour
» L'homme sans visage
» Présentation Moui (la famille)
» [joute] Celui qui recherche la gloire par la vertu...
» [Dessin] Grom', le retour !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les Passeurs Dhaurizons (Dofus : Serveur Meriana - Alliance SYM) :: L'Agora des Passeurs [Public] :: Tofu Messager-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: